Togo : Edem Tengue réaffirme l\’engagement du gouvernement à préserver les espaces maritime et fluviale

Le ministre de l\’Economie maritime, de la pêche et de la protection maritime, Edem Kokou Tengue a pris part jeudi 04 mai 2023, à l’Assemblée nationale à la 3ème séance plénière de la 1ère session ordinaire de l’année. Présidée par Yawa Djigbodi Tsègan, présidente de l’Assemblée nationale, la session a permis aux députés de voter trois projets de loi, dont deux relatifs au tribunal international du droit de la mer et de la conservation des thonidés de l\’atlantique.

En effet, le projet de loi relatif au tribunal international du droit de la mer, établit un cadre juridique global régissant tous les espaces marins et les utilisations des ressources de la mer.

Avec 161 Etats ou entités parties de la convention, dont l\’UE et la France, la convention établit un statut du tribunal international du droit de la mer. En adhérant à la convention, le Togo jouit des privilèges et immunités diplomatiques qu\’offre le tribunal.

Aussi témoigne-t-il de l\’engagement du Togo, à protéger la promotion d\’une gouvernance mondiale des océans fondée sur le respect de la mer.

Le second projet de loi relatif à la conservation des thonidés de l\’atlantique vise à garantir le maintien de la population des thonidés et permettre une capture maximale et durable à des fins alimentaires.

\’\’ L\’exploitation des ressources halieutiques constitue une source essentielle d\’alimentation nutritive pour les populations et une bonne source de revenus pour les professionnels du monde de la pêche \’\’ a indiqué M. Tengue.

A en croire le ministre de l\’Economie maritime, de la pêche et de la protection maritime, le vote de ces deux projets de loi participe à la préservation des ressources marines au Togo.

\’\’ La motivation du gouvernement à travers l\’introduction de ce projet de loi sur la conservation des thonidés dont l\’adoption ainsi que celle de la seconde, sur le tribunal international du droit de la mer, vient renforcer le cadre juridique national dans la gestion de nos espaces maritimes et fluviales \’\’, a-t-il déclaré.

Notons que le vote de cette session qui dote le Togo d\’instruments lui permettant de mieux protéger son écosystème maritime et son environnement a aussi connu la participation de Foli-Bazi Katari, ministre de l’Environnement et des ressources forestières.

@gapola

You might be interested in …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Error